La Picardie… pas si fatale

IMG_0962Savoir que l’on doit déménager est une chose, connaître la destination en est une autre. Et après avoir mis dans l’ordre nos préférences, restent deux inconnues: le classement de Mégamoy et le choix de ceux qui le précèdent. Après 6 mois, nous voilà enfin aux portes de ce que nous attendions avec tant d’impatience: notre nouvelle vie. Récit de deux jours pleins d’émotions.

Jour1
Etape 1: 600km me séparent de l’issue qui décidera de notre nouvelle vie. Et à moins de posséder une ouïe bionique (je suis certes super maman, mais cette fonction ne fonctionne que pour les enfants), impossible de savoir ce qui se trame à l’intérieur des portes de la caserne. On a beau essayer de s’occuper (en préparant, au hasard, des cartons), d’heure en heure le silence du téléphone devient insurmontable, intolérable, insupportable (et plein d’autres mots en -able). Et le temps emporte avec lui l’once d’optimisme qui reste…

Etape 2: Enfin l’appel tant espéré… Et bizarrement, on ne se jette pas sur le bouton répondre, car avouons-le, l’avenir au bout du fil fait un peu peur. Deux, trois sonneries, comme si cela pouvait changer quelque chose. Allez courage, on prend son plus beau sourire et on écoute Mégamoy qui annonce… La Picardie! Et là, c’est le drame comme ils disent. Il pleure, je pleure, il est déçu donc je suis déçue. La Picardie! Son doux climat… humide et froid nous éloigne de nos rêves de maison avec piscine. On peut le dire, c’est la douche froide. La conversation est plus que rapide, comme depuis 6 mois. Ses affaires reprennent, il ne reste qu’à pleurer seule…

Etape 3: On se jette sur l’ordinateur et on cherche un logement. Mon Dieu que c’est cher! Ok c’est la Picardie, mais l’Oise, donc quasiment Paris. Le moral devient de plus en plus noir (et on n’a pas encore annoncé la nouvelle aux copines).

Etape 4: Mégamoy dispose enfin de temps. Il semble rassuré, le poste est intéressant. Sur une base aérienne, donc absolument génial pour des petits garçons dingues d’avions (des petite garçons quoi). N’est-ce pas le principal? Et le Parc Astérix est à deux pas. Que demander de mieux? De toute façon, plus le temps de se lamenter, il faut lancer la machine. L’agent immobilier arrive déjà pour la mise en location de l’appartement.

Etape 5:  Le sourire commence à revenir. Grâce à un bon tuyau, l’espoir de maison revient. Les avantages de la vie militaire… Une bonne nuit de sommeil, enfin, et les choses seront plus claires.

Jour 2
Etape 6: Mettre les idées en ordre et enclencher la machine logistique. En une journée, il va falloir gérer la mise en gérance de l’appartement, le déménagement, et la recherche du futur logement. Facile!..

Etape 7: J’allume l’ordinateur, et c’est parti! Il ne sera plus éteint de la journée. Demandes de devis, petites annonces, collecte de papiers… Mieux vaut avoir le cerveau bien en place car tout peut vite se mélanger.

Etape 8: Une maison! On va sûrement avoir une maison! Et une grande! J’ai envie de sauter partout, c’est l’euphorie! Je reste prudente, mais l’optimisme prend le relais. Allez, j’ai la journée pour réunir tous les éléments du dossier, et il semble assez conséquent… Courage! Archives papier, numériques, tout y passe! Heureusement que mon sens du classement est globalement efficace…

Etape 9: Pour ne rien gâcher, tout au long de la journée je tombe sur des personnes absolument adorables qui comprennent l’urgence de la situation. Venir visiter pour estimer le volume à déménager? Euh pas possible je pars demain… Bon, je passe sur les quelques « vous auriez dû appeler avant », « dernière semaine d’août? même pas la peine », « et vous avez estimé comment le volume? si on ne vient pas voir on ne peut pas savoir », « et vous ne revenez de vacances que pour le déménagement? »… heureusement ces petites réflexions agréables sont souvent concentrées sur quelques auteurs, les autres ne prenant même pas le temps de répondre.

Etape 10: Il est 20h30, il ne reste que deux pages à imprimer pour boucler le dossier de location de la maison, et… plus d’encre… Merci pour la collaboration chère technologie. Heureusement que l’on peut compter sur le voisinage. Un texto, une traversée de palier, et le tour est joué. On peut enfin souffler.

Etape 11: Après une pause nutritive bien méritée, place à la valise. Parce que mine de rien, les vacances c’est pour demain! Après la journée qui vient de s’écouler, c’est limite trop facile. Mais il serait tout de même dommage d’oublier l’essentiel, après avoir retrouvé en un rien de temps acte de propriété, bulletins de salaire et autres avis d’imposition.

Etape 12: Dodo!! Enfin…
A peine 24h après l’annonce, c’est un cœur léger qui m’accompagne. La Picardie, ce n’est pas si mal au fond. Nous allons pouvoir offrir une belle maison aux enfants, avec un jardin, une forêt… Nous nous rapprochons des amis parisiens, et en un coup de train Lyon est tout de même à portée de main. Mégamoy est ravi de son affectation, les dossiers sont bouclés, et dans quelques heures toute la famille sera réunie. Bref, c’est le bonheur!

One comment

  1. Adeline dit :

    Et bien effectivement ça ne fait pas rêver il aurait été postier et c’était le remakes de bienvenue chez les Chtis mais la tt de suite quand je te lis bien sur que je pense a vous mais pardonne moi j’ai Quand même une petit pensée égoïste qui me viens et je suis ravie de vous voir vous rapprocher de nous je n’ai eu l’occasion qu’une fois d’aller vous voir à Lyon et je vois de belles petites bouffes pointer le bout de leur nez du coup savoir que finalement vous êtes ravis me déculpabilise un peu … En tt cas encore félicitation à ton petit mari et a toute votre petite famille pour le courage qu’il vous a fallut car ayant moi même changer de job j’ai trouvé ça difficile alors compare à Philippe ce n’était rien du tt !!! Gros bisous a vous 4 3/4 🙂 a bientôt

Laisser un commentaire