24 petits bonheurs du quotidien pour attendre Noël : mon calendrier de l’Avent [TAG]

calendrier avent

sapin Noël

Aujourd’hui il fait drôlement froid, mais la maison est tellement chaleureuse. Il flotte une odeur de cannelle et de pain d’épices, de bolduc et de scotch qui colle aux doigts. Oui, Noël approche à grands pas. Alors avant de réellement plonger dans le rush des derniers préparatifs, je tenais à répondre au Tag lancé par la talentueuse Sarah de Boots and Pepper, pour qui comme moi un Noël d’enfant devait ressembler à un spectacle de Chantal Goya à la télé avec un Popples tout neuf dans les bras, en digne représentante de la génération Y qu’elle est.

Alors je vous fais découvrir 24 petites choses qui me plongent doucement dans la magie. Parce qu’on ne va pas se mentir, le meilleur dans Noël, c’est l’attente. Après ça passe à une vitesse folle. Les enfants arrachent le papier qu’on a mis trois plombes à faire, observent vite-fait le cadeau pour lequel on s’est farci 1h de queue à la Toy’R’Us, et passent à un autre paquet, tandis qu’à table on regrette trop vite le foie gras et les huitres qu’on a engloutis comme si on n’avait pas mangé depuis 3 mois alors que c’est que l’entrée, tout en tentant à tout prix d’éviter les sujets qui fâchent en se demandant si Pépé a vraiment besoin de ce douzième verre de rouge (parce qu’après, il y a le Champagne)…

 

24 petites douceurs sans lesquelles Noël ne serait pas Noël

  1. Se dépêcher de finir le calendrier des enfants (et planquer toutes les sucreries qui restent, notamment pour le bien du foie de Mégamoy)
  2. Décorer le sapin en famille, après avoir préalablement choisi les couleurs dominantes de l’année (tenter d’équilibrer entre le bas et le haut, et essayer d’éviter que les horreurs qu’ils ont fabriquées des années plus tôt et dont on ne peut se séparer ne finissent pas dans les branches)
  3. Installer la crèche (et cacher le petit Jésus-qui-n-est-pas-encore-né)
    crèche Noël
  4. Aller au Marché de Noël et acheter un nouveau santon (seul souci c’est de se souvenir de ceux qu’on a déjà, c’est pour cela que nous avons plein d’animaux c’est moins risqué)
  5. Faire une semaine sans écrans, même les grands (et profiter des longues soirées pour jouer en famille)
  6. Mettre LE CD de chansons et chanter à tue-tête sur Jingle Bells ou Noël Blanc (maintenant il suffit de choisir une playlist Deezer c’est encore plus varié)
  7. Le 8 décembre, mettre les lumignons sur le rebord de la fenêtre (parce qu’on est lyonnais jusqu’au bout du cœur)
  8. Allumer les bougies de l’Avent et les regarder descendre petit à petit (mais pas trop pour qu’il reste de la première au moment d’entamer la dernière)
    bougies Avent
  9. Préparer des sablés (et donner les brûlés à Roger, notre « rouge-gorge apprivoisé » qui se régale de mes ratés pâtissiers)
  10. Boire un thé de Noël chaud aux bonnes odeurs d’épices (et tremper les sablés dedans)
  11. Superviser les lettres au Père Noël (notamment orienter un peu les commandes pour qu’il tombe dans le mille…)
  12. Finir les cadeaux (notamment des adultes, je trouve ça tellement plus difficile d’année en année, à force ils ont tout…)
  13. Faire le tour de la ville à la nuit tombée pour rêver devant les illuminations (dresser le palmarès des plus belles… et des plus ridicules)
  14. Tenter de faire fabriquer aux enfants des cadeaux de leurs petites mains pour les adultes (avec plus ou moins de réussite mais j’ose espérer que ça fait toujours plaisir)
  15. Flâner devant les vitrines et leurs animaux qui bougent, retomber en enfance lorsque la visite des animations du boulevard Haussmann était incontournable
  16. Manger un bretzel en buvant un bon vin chaud au Marché de Noël
  17. Finir les paquets en douce, galérer pour qu’ils ressemblent à quelque chose avec de jolies étiquettes (et planquer le papier spécial enfants, parce que le Père Noël ne se fournit pas à la Grande Récré même si le paquet est gratuit)
  18. Faire des essais de dessert (et donc se gaver de gâteaux tout décembre, oh non…)
  19. Sentir son cœur plein d’amour (oui Noël me rend particulièrement romantique)

    lutins Noël

    mes microbes-lutins

  20. Choisir une collecte et donner des jouets (comme dirait Zézette, quand ça fait plaisir et que ça débarrasse…)
  21. Aller acheter des petites tenues de fête (et espérer qu’elles restent à peu près potables jusqu’aux photos, on en a besoin pour les cartes de vœux)
  22. Mettre des cadeaux dans les chaussettes des microbes avant de partir (on fête rarement Noël à la maison, mais le Père Noël y passe forcément vu qu’il y a un sapin. Et on se garde le privilège de les voir ouvrir NOS cadeaux tranquillement)
  23. Monter dans la voiture et se réjouir de retrouver sa famille (et prier pour n’avoir rien oublié)
  24. Préparer des cookies, un verre de lait et des carottes pour le Père Noël et ses rennes (et ne pas oublier de les manger avant d’aller se coucher)

Joyeux Avent à tous ! Je vous conseille de lire le calendrier de Picou-Bulle plein de fioritures et de douceurs de Noël comme je les aime !

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 comments

  1. Picou dit :

    On a des plaisirs de Noël assez similaires, c’est pour ça que c’est bon Noël, pour cette ambiance à part et tous ces petits plaisirs à préparer la fête!

Laisser un commentaire