Dernier mois, émoi, et moi, et moi !

IMG_1538On y est ! Lessives terminées, lit monté, valise presque bouclée. Le sprint final s’amorce, la dernière ligne droite se présente au bout du virage, et la ligne d’arrivée est tout au bout. Mais à quelle distance exactement ? Mystère… Reste-t-il quatre semaines ou deux ? Vais-je accoucher la semaine prochaine ? Seul l’avenir nous le dira.

Mais comme toute femme en fin de grossesse, j’ai hâte d’en finir, de dire adieu à tous ces maux et désagréments. De partir enfin pour la maternité, pour autre chose qu’un examen du col. Quoique… Petit comparatif des pour et contre ce mois le plus long.

Youpi ! Mais…
Je vais accoucher ! Je vais accoucher…
Pas de maison à tenir pendant le séjour à la maternité Mes hommes vont drôlement me manquer. Et si je suis en chambre double… Au secours !
Oubliée la démarche de pachyderme La démarche post-épisiotomie n’est pas hyper glamour non plus…
Au revoir varices Bonjour crevasses !
Au revoir le mal de dos dû à la grossesse Bonjour le mal de dos dû au portage
Fin des analyses mensuelles Retour des sévices menstruels (en mode XXL)
Stop au casse-tête logistique entre école, activités et multiples rendez-vous gestationnels Début du casse-tête logistique entre école, activités et multiples rendez-vous pédiatriques
Finies les insomnies à tourner et se retourner dans le lit Les réveils seront sans doute plus nombreux, intempestifs… et obligée de se lever
Je pourrai m’endormir sans avoir le ventre massacré par un alien Je ne sentirai plus les petits coups que j’aime tant
Ne me parlez plus de surveillance stalinienne du poids Il va bien falloir les perdre, ces kilos de grossesse
A la benne le Panaché, vive l’alcool Ah bah non, allaitement oblige…
On va enfin connaître le sexe de ce bébé La magie de la surprise cessera
Micromoy aura un prénom Plus de secret d’alcôve entre Papa et Maman
Interdits les aliments interdits et légumes obligatoires ! Pas de sushis à volonté non plus, il faut nourrir correctement l’enfant. Légumes obligatoires !
Terminés les remarques désobligeantes et autre regards lourds de sens sur notre gros ventre Adieu les caisses prioritaires
La vie d’ascète se termine, les visites vont s’enchaîner Les visites vont s’enchaîner… Vive le ménage
Un petit être à aimer follement arrive dans notre vie Terminée la vie de princesse, l’attention ne se porte plus du tout sur moi
Vive le congé paternité pour aider dans les multiples tâches Le congé paternité ne dure que 11 jours…

IMG_1570Bilan de l’opération, pas de quoi être si pressée finalement. Il faut profiter à fond de ces derniers jours, qu’il en reste 10, 20 ou 30. Car ce seront les derniers d’une parenthèse enchantée entre Maman et Bébé.

Certes on a hâte de voir sa bouille, mais il sera forcément loin de ce que l’on s’était imaginé en secret. Et surtout, il ne nous appartiendra plus. Il va falloir apprendre à le partager, alors que pendant 9 mois il n’était qu’à nous seule.

Ce ventre rond qu’on finit par détester dans le miroir mais qu’intérieurement on aime tant, car il représente tout l’amour que l’on porte déjà à ce petit bout de nous, ce ventre va infiniment nous manquer (sauf s’il reste trop longtemps, mais ça c’est une autre histoire).

Laisser un commentaire