Plaisir d’offrir

12347991_10153059065371841_6300590117678627082_nQui dit naissance, dit cadeaux de naissance. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’en général, nos bébés sont bien gâtés pour leur arrivée dans ce monde. Trop ? Peut-être. Laissez-moi vous prodiguer quelques conseils avisés pour tomber dans le mille, et faire plaisir à coup sûr (aux jeunes parents, parce que, clairement, Micro s’en fiche comme de sa première robe, même si c’est vous qui l’offrez).

Tout d’abord, et si vous ne deviez retenir qu’une chose, trop de doudous tuent les doudous. Certes c’est absolument adorable, c’est moelleux, c’est coloré, ça l’est beaucoup moins quand ça prend la poussière. Car pour un élu, combien de déçus? Alors certes, quelle immense satisfaction lorsque c’est notre boule de poils qui est choisie. Mais, soyons honnêtes, il est nettement plus probable qu’elle finisse au fond d’un carton en compagnie des autres doudous abandonnés.
Enfin, si malgré ces recommandations vous persistez dans la volonté d’offrir un compagnon à ce nouveau petit être, je vous conseille de choisir une marque plutôt répandue. Non pas par consumérisme à outrance, loin de moi cette idée. Mais si par bonheur il s’avérait que bébé optait pour votre cadeau pour accompagner ses jours et ses nuits, ses parents vous seront éternellement reconnaissants de pouvoir aisément se procurer au moins un jumeau, et ainsi prévenir le danger d’une perte absolument catastrophique.

A éviter également, la tenue trop petite. A moins de rencontrer la merveille dans les tout premiers instants, il est très risqué d’offrir du 1 mois. Car un nourrisson grandit extrêmement vite. Il serait dommage de ne pas avoir le temps de tout essayer. D’ailleurs, la penderie est souvent bien remplie des premiers vêtements, bien avant la naissance.
Quant au 3 mois, généralement privilégié pour les cadeaux, comme pour les doudous il y en a souvent bien trop (j’en tiens pour preuve la taille du carton de tout ce qui me reste des aînés). Même pas le temps de bien bavouiller sur le col, qu’il faut déjà passer à la taille au-dessus. Si vous souhaitez réellement faire plaisir tout en étant utile, n’hésitez pas à privilégier des grandes tailles. Du 12 mois, voire du 2 ou 3 ans, le stock a tendance à diminuer en grandissant, alors que les besoins augmentent. Et quel bonheur de redécouvrir les cadeaux plusieurs mois ou années plus tard !

Maintenant que vous connaissez les écueils à éviter, laissez-moi vous proposer quelques petites idées que ne renieront aucune jeune maman. Bon, il s’agit surtout de présents pour elle, mais qui a bossé et souffert pendant des heures pour mettre au monde cette merveille que vous venez admirer ?
– un bon pour des heures de baby-sitting à tout moment
– un gâteau de couches (si si, ça existe !)
– une box pour de l’aide à domicile (si si, ça existe aussi)
– un bon pour une nuit de sommeil garanti (beaucoup plus facile si bébé est au biberon mais tout est possible. Préparez votre pyjama)
– une pédicure (maintenant qu’on voit nos pieds, autant qu’ils soient le plus beaux possible)
– un soin esthétique et/ou coiffure à domicile (on ne va pas se mentir, les salons ne nous verront pas avant un moment avec bébé accroché au sein)
– le parrainage d’un enfant qui a moins de chance dans la vie que celui que vous venez rencontrer…

Allez, pour la route, voici encore quelques propositions. De quoi devenir le meilleur ami de la jeune mère, à vie ! Et la liste est non exhaustive :
– un périnée tout neuf
– des seins qui tiennent tout seuls (après allaitement)
– des heures supplémentaires dans la journée
– des abdos en acier trempé
– un bébé qui dort (bon, personnellement, ça j’ai… pas taper)
– une place en crèche

One comment

  1. Gwen dit :

    I must have read your mind Clemence!
    No, in truth I was just going on Hannah’s experience.
    I hope you like the dress I have sent for Valentine (12 months). Let me know when it arrives please.
    Bisous. Gwen

Laisser un commentaire