Secrets pour une séance de fitness réussie

Une Maman, c’est bien connu, ça n’a jamais le temps. Pourtant pour les lessives, le repas, le bain des enfants et j’en passe on le trouve, ce maudit temps. Et si Maman le prenait un peu pour elle, pour changer ? Moi j’ai passé le cap. J’ai poussé la porte d’une salle de sport, et j’ai déterminé LE secret ultime pour faire du sport sans (trop) souffrir. Vous voulez savoir ? Venez suer avec moi.

Basic Fit

Elles sont belles mes baskets roses hein ?

Pourquoi une salle de sport ?

Parce que c’est à la carte. On peut y aller entre midi et deux, une petite heure à la sortie du boulot, ou -truc de fou- le week-end. Plutôt de glandouiller devant le replay de Grey’s Anatomy, si on allait prendre soin de la sienne ? Et vous pouvez me croire, vous finirez par y prendre goût, voire d’en avoir besoin, au vu notamment de la satisfaction que cela procure devant le miroir.

Parce que c’est complet. On trouve de tout. A la base je cherchais un cours de danse. Mais difficile d’être sûre de trouver le bon, et perso j’ai passé l’âge des spectacles. En outre, je cherchais également à me remuscler. Car on ne va pas se mentir, trois grossesses ça plombe une masse musculaire.
Une salle est donc le compromis idéal. Il y a de la danse, de la musculation, du cardio, des trucs bizarres et moins bizarres… Chacun doit pouvoir y trouver son bonheur.

Surtout, n’attendez pas de trouver une copine pour vous accompagner. Cela peut être motivant au départ, certes. Et puis discuter en suant peut aider à passer le temps. Mais il est beaucoup trop facile de céder à l’appel du canapé lorsque l’une a la flemme un rhume ou que le microbe de l’autre a attrapé la grippe. Alors à moins d’être sûre d’avoir un mental d’acier pour ne pas entendre les sirènes, mieux vaut ne compter que sur soi-même.

Un vivarium de personnalités hors du commun

Et puis ce n’est pas hyper discret de commenter à voix haute tout ce qu’il y a à voir dans la salle : de celle qui se reluque cent fois dans le miroir, repositionne son string et teste mille coiffures avant de sortir des vestiaires (qui sait, le recruteur des Chtis est peut-être dans la place), celui qui kiffe les t-shirts trop courts (sans doute pour faire croire qu’il n’y a pas de taille suffisante pour ses énoooormes biscotos), à celui qui passe plus de temps à prendre des selfies pour Instagram qu’à soulever de la fonte… bref, la salle c’est un vivier de gens qui vous font passer pour la personne la plus normale possible, ce qui est déjà hyper relaxant.

Si vous vous débrouillez bien, ce dont je ne doute pas, vous devriez trouver dans votre coin une salle qui propose LA promo du moment. Il y en a toujours il faut juste bien viser. C’est comme ça que je me suis retrouvée chez Basic Fit (ceci n’est pas du tout un article sponsorisé). C’est grand, on ne vient pas m’embêter avec des conseils (ils sont payants) ni des profs qui hurlent à tue-tête, pour une raison simple : les cours collectifs sont en vidéo. Comme Gym Tonic, mais sur un écran géant. Et à la place de Véronique et Davina, c’est Laurent Maistret (oui oui de Koh Lanta) qui me demande de bouger mon corps. Mmm d’accord si tu montres d’abord bébé (je m’emballe peut-être un peu non ?)… Bref, je fais mon truc dans mon coin, et ça me va très bien.

Si vous déhancher devant une télé, même immense, ne vous tente pas des masses, ce que je peux comprendre, place aux machines. Perso, je ne vais pas à la salle pour me torturer avec des haltères ou autres engins masochistes (certains ressemblent quand même fort aux instruments utilisés pour soumettre les rebelles à la question non ?), mais pour me sculpter en douceur.
Allez, je me munis de mon plus beau legging (il faut avouer qu’on a l’air un peu con, mais comme c’est pour tout le monde pareil ça passe crème), de mon indispensable Apple Watch (si vous cherchez une idée de cadeau de Noël, mon test c’est ici), de ma bouteille d’eau (payante chez Basic Fit, 5€ par mois. Mieux vaut anticiper car l’eau des robinets est chaude, il n’y a pas de petit profit).

Mes machines préférées ?

basic fit stepper

1866 marches ! Qui payerait pour ça ? Moi…

💠 Le vélo pour bouger tout en restant assis. Et oui, on est fainéante ou on ne l’est pas…

💠 Le tapis pour marcher ou courir sans prendre le risque de se perdre en forêt, de se faire tirer dessus par un chasseur, de se faire poursuivre par un sanglier ou un ramasseur de champignon lubrique…

💠 Le stepper, parce que monter des escaliers sans ascenseur me manque depuis que mes amis parisiens n’occupent plus de chambres de bonnes. #ascenseursocial

 

Vous me trouverez peut-être un peu folle, mais je vous promets que ça marche. A condition en revanche de faire une séance minimum de 30mn par appareil sinon on perd à peine la biscotte qu’on a trempée ce matin dans le bol de Benco. Le cumul des calories perdues peut être déprimant, au vu de ce qu’on peut avaler avec un simple paquet de BN, mais c’est déjà ça.

Bon, il vient ce secret ?

Comment ça je ne vous ai toujours pas délivré LE secret ? Seriez-vous impatients à ce point ? Ok cessons de parler de moi, et prenez de quoi noter :

Donc le secret pour les fainéantes, comme moi, qui exècrent l’idée de courir (autrement que le mercredi comme dirait mon Maxi) et qui peineraient à élever le niveau du vélo, LE booster imparable, le voici : du bon son dans les oreilles ! Oui, tout simplement.

Je ne dévoile sans doute pas les clés de compréhension du nombre d’or, mais le résultat d’une trouvaille qui m’a quand même bien surprise. Avec un rythme qui met en forme dans les écouteurs, les jambes tournent (presque) toutes seules ! Alors que le dernier album de Carla Bruni ou un podcast sur l’alimentation de la sauterelle, bizarrement, auraient plutôt tendance à me plomber les mollets.

Allez, je suis sympa, je vous donne la playlist qui me fait avaler les kilomètres (70 and 80’s Fever). 32 minutes de pêche non stop (sauf quand, comme moi, on n’a que la version gratuite de Deezer et qu’il faut se bassiner la pub) :

⭐️ The Eye of the Tiger, Survivor, pas la version d’Amel Bent (oui elle en a fait une…) : le must du must. Tu m’étonnes que Rocky explosait tout avec ça !

⭐️ Maniac, Michael Sembello : le rythme cardio idéal !

⭐️ Let’s Groove, Earth Wind and Fire : évidemment

⭐️ September : la suite logique.

⭐️ Boogie Wonderland : Parce que Earth Wind and Fire, en fait.

⭐️  Hot Stuff, Donna Summer : Sans le strip-tease malheureusement, car je pense que j’irais encore plus vite (vous vous souvenez de la pub Contrex ?).

⭐️ La Lambada, Kaoma : parce que quoi de mieux qu’un rythme latino ?

⭐️ What a feeling, Irene Cara : sans les guêtres.

A noter que cela fonctionne aussi si vous êtes plus adepte du footing. Je m’y mettrai peut-être un jour, quoique… L’avantage avec le tapis, c’est qu’on n’a à anticiper ni le retour, ni la météo, ni la saison de la chasse… On verra quand il fera beau (ou quand les poules auront des dents).

Si avec tout ça vous n’avez pas un corps de rêve cet été, c’est que vous n’y mettez pas vraiment du vôtre.. ou que vous aimez un peu trop la raclette. Dans tous les cas, la seule chose que vous risquez, c’est d’avoir mal aux jambes. Mais pour le plaisir de prendre soin de soi, ça vaut le coup non ?

Et vous, vous faites quoi pour prendre soin vous ?


Pinterest fitness

Rendez-vous sur Hellocoton !

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.