Réforme pour la parité… ou pas

logo caf.jpgAujourd’hui je suis officiellement en congé maternité. Dans 8 semaines maximum (à moins d’un peu de rab), Micromoy sera dans mes bras. Je vais pouvoir profiter de sa petite bouille, de ses premières fois (bon, des couches et des nuits hachées aussi mais c’est pour le meilleur). Profiter, oui, mais pour combien de temps ? Difficile à dire. Car Bébé aura la mauvaise idée de naître après le 1er janvier 2015, soit après la mise en application de la réforme du congé parental.

Après ce tout récent déménagement, je pensais pouvoir, pour la première fois, mettre à profit cette parenthèse enchantée avec mes trois microbes. Une petite pause pour démarrer au mieux cette nouvelle vie. Sauf que déjà, au nom de la parité, je devrais au maximum reprendre mon activité au deuxième anniversaire de Micromoy. Le prétexte officiel ? Laisser la place à Papa pour qu’il prenne son tour jusqu’à l’entrée à l’école, et permettre à Maman de développer sa carrière professionnelle. Mais soyons un peu honnêtes : même si, comme Mégamoy, beaucoup de pères aimeraient rester à la maison pour profiter de leur progéniture, combien de familles peuvent financièrement se permettre ce sacrifice ?
Dans notre cas, Micro étant prévu pour fin novembre, il restera donc presque une année complète de mode de garde à trouver. Tout le monde connaît les difficultés pour obtenir une place en crèche dès la fin du congé maternité, qu’en sera t’il dans deux ans ? Vont-ils créer des sections supplémentaires pour l’afflux de tous ces nouveaux grands ? Bien sûr que non ! Et je doute fort que beaucoup d’assistantes maternelles se battent pour accepter des contrats si courts…

Autre option, vivement envisagée dans notre cas, reprendre mon activité au premier anniversaire de Micromoy. Car à partir du troisième enfant, la CAF propose généreusement de verser une allocation majorée permettant d’assumer plus facilement le passage à une famille nombreuse. Super ! Mais déjà, avant d’envisager un éventuel congé parental faut-il comprendre réellement les nouvelles règles. Après avoir tout lu et son contraire, rien de mieux que la CAF elle-même pour poser directement la question, ce qui ne s’avère pas si simple.
Après avoir déclaré mon changement d’adresse sur Internet (magie de la technologie), je reçois assez rapidement un nouveau numéro d’allocataire… à mon nom de jeune fille, alors que je suis mariée depuis 8 ans… (déjà, merci au facteur qui a quand même déposé le courrier) Petit détour en ligne pour vérifier tout de même mes droits, surprise je n’en ai aucun ! Pour la CAF, je vis seule dans ma nouvelle grande maison.
Prise de panique, je file sur place. Heureusement pour moi, il y a un accueil à quelques minutes. Et quel accueil ! Une vieille mégère qui se contente de me répondre d’un ton plus qu’agacé : « bah oui on n’a pas encore reçu la mutation de votre ancienne CAF, il faut attendre ! » Oui mais pourquoi c’est à mon ancien nom ? « Il faut attendre ! » Mais dans ce cas, pourquoi envoyer les documents ? Laisse tomber, rien à ajouter on va attendre.
Une semaine plus tard, réception d’un nouveau numéro, à mon nom d’usage youpi ! On nous parle d’économies de la branche famille, quid des deux envois inutiles ? Bref, j’existe pleinement c’est déjà ça. Je retourne au local pour enfin me renseigner. Là je tombe sur une personne aimable… mais incapable de me répondre. « Je n’ai eu qu’une petite formation sur la réforme, je vais demander qu’on vous rappelle sous 48h. Vous comprenez, votre question est quand même spécifique… »

Ma question, spécifique ? La voici : de combien de temps ai-je droit si j’opte pour un congé majoré ? Globalement, rien de bien sorcier. Mais voici ce qu’on peut lire sur le site de la CAF (pour info, PreParE = nouveau nom du congé parental) :

Si vous avez au moins trois enfants, vous pouvez choisir de bénéficier de la PrePare majorée. La PreParE majorée est d’un montant plus important que la PreParE mais elle est versée pendant une période plus courte.

Durée de droit prévues pour la PreParE Majorée

Que votre enfant soit né ou adopté ;

  • si vous vivez en couple : chacun d’entre vous peut bénéficier de la PreParE pendant 8 mois maximum* dans la limite du premier anniversaire de votre dernier né ;
  • si vous vivez seul ; vous pouvez bénéficier de la PreParE dans la limite du premier anniversaire de votre enfant.

Si vous percevez des indemnités journalières (pour maternité, paternité, maladie, adoption…), et si toutes les conditions sont remplies, vous commencerez à bénéficier de la PreParE majorée à compter du mois de fin de perception de ces indemnités journalières. La PreParE majorée n’est en effet pas cumulable avec ces indemnités.

 

*Attention : lorsque vous avez la charge de deux enfants ou plus, la durée de votre droit est réduite du nombre de mois postnataux indemnisés au titre de la maternité.

 

Donc si je comprends bien, au lieu d’un an auparavant, je ne pourrai garder mon bébé que 8 mois. Sachant que pour un troisième enfant le congé maternité dure jusqu’aux 4 mois postnataux, il ne resterait que quatre mois d’indemnisation majorée (638,33 € par mois au lieu de 390,52 €). Quelle générosité !
Personnellement, ma convention collective me permet de bénéficier d’un mois et demi de congé supplémentaire pris en charge par mon employeur. Cela me permettra t’il de décaler d’autant l’allocation ? Suspense, car après m’avoir rappelée sans avoir compris réellement ma question, un agent de la CAF est actuellement en train de l’étudier (ouah la rédaction d’article en temps réel la classe). Attention réponse : Et bien non ! Le congé conventionnel est considéré comme une indemnité journalière (à tort, car versé par mon employeur, je le rappelle), donc il est déduit des droits. Si je prenais cette option, je n’aurais au total que 3 mois de « PreParE majorée ».

De l’aveu même de l’agent que je viens d’avoir en ligne, cette réforme (prise sous couvert de l’égalité hommes/femmes) a pour seul objectif de récupérer de l’argent. Depuis sa mise en place en janvier dernier, soit bientôt 10 mois, ils n’ont d’ailleurs reçu aucun dossier… En même temps, qui pourrait en faire la demande ?

Autre économie scandaleuse, la prime de naissance. Autrefois versée au 7e mois de grossesse, elle permettait d’équiper les foyers avant l’arrivée de bébé (une poussette, un lit, rien de bien indispensable ni onéreux). Il faudra désormais retarder l’investissement, car cette prime ne sera désormais plus allouée qu’aux 2 mois du bébé… Pas grave, en attendant nous le coucherons dans une panière à linge, et pour le transport une bonne valise à roulettes devrait faire l’affaire !
Où est l’économie pour l’Etat me direz-vous ? C’est bien simple, cette petite opération permet de sélectionner uniquement les grossesses arrivées à terme… Une double peine pour les couples qui auront le malheur infini de perdre leur enfant à la naissance ou seulement quelques mois avant. Une honte !
C’est pour cette raison que vous pouvez observer ces derniers temps fleurir le nombre de listes de naissance publiées avant terme. Finies les petites robes, doudous et autres jouets d’éveil, les nouveaux parents ont dorénavant besoin de s’équiper de nacelles, matelas à langer, babyphones et autres couffins. Certes beaucoup moins mignon et romantique, mais dans l’air du temps. Merci la réforme !

En revanche, mesdames et messieurs du gouvernement, vous qui vous targuez que la branche famille de la sécurité sociale est bénéficiaire grâce à vous, il sera bien tard pour venir pleurer quand le taux de fécondité dont la France est si fière chutera inexorablement. Car rappelons-le, il permet le financement des retraites futures (ce qui n’est pas le cas de nos voisins allemands dont la démographie est vieillissante). Vive la politique à court terme !

Pour plus d’informations et de débats sur cette réforme, je vous conseille la page Facebook Congé Parental et Projet de Loi

6 comments

  1. deruelle dit :

    Bonjour

    Tous a fait d accord avec vous moi même maman de 3 bout de choux dont le ptit est ne le 8 septembre je trouve ça honteux de ne pouvoir rester auprès de lui que jusqu’à ses deux ans tous en sachant que j ai eu trois ans pour ma deuxième et que comme beaucoup de couple le papa ne pourra pas prendre ce congé de un an quand a la prime je trouve ça écœurant !! Ma petite deuxième ayant 7 ans et sachant que je vient d avoir un ptit bonhomme il a fallut que je rachete tout par mes propre moyen !!! Vive la France un pays ou soit disant on est libre et au final ou on a le droit de rien faire ou alors il faudrait pas être français pour avoir le droit a quelque chose !!!!!

    • super administratrice dit :

      Et encore, pour le moment la prime de naissance nous est encore versée, à la base ils voulaient la réduire au seul premier enfant… Estimons-nous heureux…

  2. Aurélie dit :

    Effectivement, cette réforme a fait peu de bruit. Et pourtant…il y avait de quoi.

    Le versement de la prime de naissance post naissance est contraignante (notamment pour un premier enfant).
    La réduction du congé parental est déplorable quand on sait que le nouveau rythme scolaire (finir à 15:45 ????) avec des activités (payantes ) n est pas accessible financierement pour toutes les familles et n est pas proposé par toutes les communes.
    Que faire de son aîné qui n est pas accepté en maternelle l après midi car il ne suit pas les activités périscolaires après 15:45…
    Qui va s en occuper ? Les mamans sans activité ? Ok, mais les mamans sont aussi des femmes qui avaient le droit de travailler et de prendre un congé parental. Maintenant, on est en droit de se poser la question. Travail ou maman il faut choisir.
    C est fort dommage.

    Et parlons aussi des plafonds de la CAF réduit de 160 euros à 90 euros en fonction de ses revenus pour le un premier enfant.

    Je ne me sens pas riche mais à quelques euros prêts, en vivant à Paris, je n aurai aucune aide avec ‘a reforme. Pourtant je ne fais pas d excès, je paye mon loyer, les courses, l essence.

    Voilà où nous en sommes. Faire un enfant dévient un privilège. Et dire qu on nous parle sans arrêt de l économie et de la croissance.

    Il y a bien quelque chose qui pêche la dedans.

    Aurélie

  3. Gilbert dit :

    L’égalité homme/femme, je ne la veux pas ! ou du moins pas dans ces termes …
    Cette réforme n’est bien que pour ceux qui n’ont pas besoin de sous ….

  4. J’espere que vous avez d autre article de cette trempe sous le coude !

  5. yums dit :

    This is one awesome blog article.Really looking forward to read more. Will read on

Laisser un commentaire