C’est qui ? C’est le plombier !

IMG_1379A l’heure où j’écris ces lignes, soit 9h46, je suis devant les Maternelles, en train d’attendre un énième passage du plombier (qui doit passer « le matin », j’adore la précision). Ou plutôt d’un plombier, j’ai démarré une nouvelle collection. Je ne vous ai pas dit ?
Car chouette, on a une belle maison presque neuve, mais, à croire que les problèmes d’eau ne viendront pas que du ciel, rien ne coule de source…

Petit retour en arrière, première nuit dans notre nouveau chez nous. Après avoir roulé pendant des heures, Mégamoy ne rêve que d’une chose juste avant de se coucher : une bonne douche bien méritée ! Seulement voilà, l’eau est froide… Ah bah oui, toute préoccupée par le déballage, je n’ai pas pensé à allumer la chaudière. Un petit réglage plus tard, serviette, c’est parti ! Sauf que voilà, après la première joie de voir l’eau enfin chauffer, le mot filet n’est pas assez subtil pour caractériser la minceur de ce qui s’écoule des robinets… Bon, il faut sans doute que cela se remplisse après la mise en service, on attendra demain tant pis.

Le lendemain, youpi, il saute dans la salle de bains… pour vite déchanter. Toujours rien, rien n’a bougé. Allo le bailleur ?  A l’aide ! Bah oui mais on est un vendredi en août j’ai personne. Et concrètement on se lave comment ? Et les enfants qui arrivent demain ? On se contente d’un brumisateur jusqu’à lundi ? Le fait d’avoir accueilli la dame en chemise de nuit et la corde microbes a dû jouer, miracle un plombier passe plus vite qu’espéré. La douche arrive enfin (à noter que je suis, du coup, toujours en chemise de nuit/jogging, la grande classe) ! Madame, votre évier fuit. Ah bon? Oui, il va falloir leur demander une autre intervention. Bon très bien, on évitera d’utiliser l’évier pour le week-end (en même temps on n’a pas encore déballé de quoi cuisiner, et le lave-vaisselle arrive).

Lundi, passage d’un deuxième plombier. Là encore on est loin de Mike de Desperate Housewives, mais passons. Il se penche sous l’évier, même pas de raie apparente, il a un caleçon taille haute, vive la modernité (sinon, vu où tombait le pantalon, j’aurais eu une vue imprenable sur la lune) !  Et c’est vous qui venez resserrer mes toilettes ? Ah non madame, moi c’est que la robinetterie. Les toilettes je ne pense pas que ce soit nous. Finalement en fait si. Et c’est le premier plombier, de la même entreprise (revenu refaire le joint de la douche), qui passe simplement un coup de clé magique…

Bon, niveau salle de bains, c’est pas encore ça. La VMC ne fonctionne pas. Encore un technicien ! Enfin un avec un accent picard, je commençais à croire que c’était un mythe. En revanche, question matériel… Madame, vous avez un escabeau ? Et une petite lampe ? Et une feuille de papier ? Et sinon tu veux pas que je bosse à ta place aussi ? Bon, la VMC fonctionne, mais semble t’il pas suffisamment pour nous débarrasser de vilaines odeurs persistantes. Un bonheur pour se laver le matin…

Nouvel appel au service client. Je vous préviens, il faut compter entre 1 et 8 jours pour passer le message madame. Ne vous inquiétez pas, je ne suis pas pressée, je kiffe me doucher dans les égouts ça me rappelle Paris…
Allez, revenons au présent, il est 10h30, ça sonne enfin ! Arrive un petit monsieur, bidon de soude à la main, et c’est tout ! Ah bon pas d’outils ? Parce que mettre un coup de Destop, ça je sais faire, et j’ai même essayé avant d’appeler (oui je suis une dingue). Mais allez-y si vous êtes plus fort… Au fait, parfois ça ne remonte pas que de la douche monsieur, ça peut sentir la vase aussi dans la maison.
Ah bon ? Bah je ne sais pas d’où ça peut venir, mais je vais regarder.
Merci trop aimable…
Bah non j’ai pas trouvé madame, je vais le signaler. Vous me signez le papier pour la douche ?

Bref, heureusement que je suis en arrêt, car les interventions ne semblent pas connaître la crise. Au cas où je comptais m’ennuyer pendant le congé maternité… Et en attendant, on a toujours l’impression de se baigner dans la Seine le matin…

One comment

  1. Je tenais à te féliciter pour ton blog, que je prends toujours le temps de lire

Laisser un commentaire