Faites les paires!

IMG_0537Je ne m’étalerai pas bien longtemps aujourd’hui, car contrairement au temps de ce jour d’été, le moral n’est pas au beau fixe.

Le jour de la fête des mères, les réseaux sociaux regorgent de fleurs, de cœurs et de messages d’amour. Bizarrement, je n’ai pas trouvé pas de débordement de mièvrerie ce matin, alors que pour faire une maman, il faut bien un papa. Et la société actuelle leur demande tellement : être câlins tout en restant virils, savoir faire tourner une machine délicate tout en réparant la plomberie, être le roi du Babycook tout en maîtrisant l’art du barbecue, changer les couches et l’huile de vidange… Et que dire des grands-pères qui ne se contentent plus de lire le journal dans le salon, mais doivent également changer les habits de la poupée, monter une maison en Lego, connaître l’évolution de Pikachu et raconter la Reine des Neiges le soir.

Je ne pensais pas vivre aussi mal une fête des pères sans personne à célébrer. Sans ouverture de cadeaux, sans un repas familial, ou même une petite visite. Alors à vous qui me lisez en ce dimanche, si vous avez la chance que votre père, beau-père ou grand-père se trouve à moins d’une heure de route, foncez! Un papa ne dira jamais qu’il a besoin de ses enfants près de lui, surtout passés l’âge adulte. Mais croyez moi, il n’en pense pas moins. Et il sera touché par la moindre petite attention. Vous êtes encore là? Filez! Et Papa, je ne te le dis pas assez, alors j’en profite : je t’aime! Nous ne sommes pas toujours d’accord, mais je te dois ce que je suis. Et rien que pour ça, je ne peux que te dire merci!

One comment

  1. Aurélie dit :

    Très beau texte. Tellement vrai.

Laisser un commentaire