J’ai testé pour vous : Walibi sous la canicule

IMG_0830Déjà mercredi, et arrive la question fatidique : Que faire ce week-end ? Les températures remontent, difficile d’envisager une autre activité que des brasses ou une dégustation de glace, confortablement installée sur une chaise longue ombragée. Seulement voilà, quand le patrimoine familial ne comporte ni piscine, ni espace vert, le programme risque d’être plus limité. Et Minimoy, 4 ans, ne se contentera certainement pas d’une journée canapé…

Maximoy parti en colonie, l’objectif annoncé était de profiter au maximum de celui qui reste, pour 4 mois encore, mon petit dernier. Il fallait marquer le coup de ce tête-à-tête inédit, alors direction Walibi Rhône-Alpes, en prenant le pari d’une journée agréable malgré un mercure frisant les 40 degrés. Nous accompagnent un couple d’amis et leur intrépide de deux ans, ainsi qu’un super papi créole très dynamique.

IMG_0866Sacs à dos pleins de bouteilles d’eau congelée, glacière opérationnelle pour le pique-nique, c’est parti pour une journée de rêve. Première bonne surprise, l’entrée est gratuite pour les femmes enceintes. Certes, les bancs sont plus accueillants que les montagnes russes pour une future baleine, mais c’est tout de même la première fois que je peux profiter d’une telle offre. Heureusement, car avec 1,03m à la toise, Minimoy dépasse de peu le mètre syndical lui valant un petit bracelet témoin (dont il était tellement fier qu’il ne l’a pas enlevé pendant une semaine), mais surtout m’obligeant à sortir la carte bleue, pour quasiment 7€ le centimètre… Petit point noir, le tarif enfant n’est vraiment pas attractif.

Un parc accessible à tous

En revanche, à l’intérieur tout est fait pour les petits. Il existe tout au long du parc des manèges adaptés aux plus de 90cm, avec ou sans adulte. Quel bonheur de les voir si fiers de monter seuls dans le bateau, sur le cheval mécanique ou sur le quad électrique pour une course endiablée… Et question sensations, nos têtes blondes ne sont pas oubliées. Chaque attraction à succès propose sa version miniature. Et avec un casse-cou comme le mien, c’est absolument idéal!

Dimanche de grandes vacances oblige, l’affluence est au rendez-vous. Alors la matinée est consacrée aux petits bouts. Nul besoin de s’agglutiner et attendre plus d’une heure pour à peines deux minutes de rigolade, alors que les petits trains, mini rivière canadienne et autre grande roue contentent amplement les microbes. Après un spectacle de plongeon époustouflant (à ne manquer sous aucun prétexte, bien que sous cette chaleur on sauterait volontiers à leur place), direction le parking pour un pique-nique à l’ombre entre les voitures… A noter qu’il est interdit de manger sa propre pitance dans le parc, et que les tables mises à disposition devant l’entrée ne font pas légion.

A notre retour à l’intérieur, force est de constater que le pari est gagné! L’espace aquatique est pris d’assaut, délaissant l’intégralité de la partie terrestre à notre profit. Non seulement les loulous peuvent bénéficier de chaque manège sans attente, mais les vaillants accompagnateurs découvrent avec surprise que les attractions à succès sont également désertes. A eux les têtes à l’envers et l’estomac au niveau de la gorge, pendant que les petits enchaînent les tours. L’après-midi se déroule ainsi comme dans un rêve, comme si le parc nous appartenait. Grâce à l’ombre et aux jeux d’eau, la chaleur est plus que supportable. Une bonne glace à l’italienne et un granité permettent d’agrémenter le tout, et de mettre un point d’orgue à cette merveilleuse journée.

Bilan, des têtes blondes absolument enchantées, et une bonne nuit bien méritée… entamée dès le voyage retour.

Laisser un commentaire