Une matinée bien partie

IMG_1569Après plus de deux heures d’insomnie (vive la fin de grossesse) malgré la grosse sortie de la veille, le réveil est forcément un peu difficile.
La preuve ? Après avoir vidé un premier bol plein d’une mixture douteuse, je remplis à nouveau le verre de Micromoy de lait grenadine, alors qu’il n’aime pas ça (on le comprend tellement… et non, le cacao ne masque pas le goût du sirop). Bilan, une demi-brique qui finit dans l’évier, j’adore…

Allez zou, sous la douche, un bon shampooing pour se remettre d’aplomb. Mais pour la détente, il faudra attendre. Atelier puzzle en peignoir pour réparer la télécommande qui a « sauté » du canapé. Heureusement, pour désamorcer la bombe Micromoy a eu la bonne idée de se dénoncer tout de suite avant que je m’en rende compte toute seule. Mac Gyver en puissance, le mal est oublié, il me reste 5 minutes pour m’habiller et me sécher les cheveux (on oubliera le brush, la matinée se fera en mode crinière). Bon, je suis indulgente, je passe (un peu) sur la guerre pour le choix de la chaîne. Pour une fois on oublie l’équité, et place à la loi du plus fort (pas le temps pour la pédagogie).

Allez pas grave, on va se recoucher après le trajet pour l’école (pour une fois, à peu près sans histoire). Et non ! Les menuiseries doivent être repeintes, c’était prévu… Et, allez savoir pourquoi, il faut forcément commencer par la porte d’entrée, non par le garage. Et pour cela, il faut qu’elle soit ouverte en grand, alors qu’il fait à peine 1 petit degré… Youpi !

Bon, on prend sur soi, on s’active un peu pour passer le temps. Machine, vaisselle, c’est l’heure des Maternelles ! On oublie le froid et on se pose tranquille sur le canapé… pile au moment choisi par un jardinier pour souffler les feuilles devant la maison (la porte est ouverte, rappelons-le).

Bizarrement, je la sens moyen-moyen cette journée…

Laisser un commentaire