Un pont bien chargé

Mains Famille

Ce matin, les microbes ont (enfin) repris le chemin de l’école/crèche après trois semaines de vacances. Oui, trois semaines, car ils ont bénéficié gracieusement du pont viaduc du 8 mai/Ascension pour laisser les cartables bien rangés. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la semaine fut plus que remplie. La nature a horreur du vide, et personnellement j’ai horreur de l’ennui. Le titre de mon blog, vous vous rappelez ? Mille Vies de Maman. Tout simplement parce que notre quotidien est d’une richesse infinie et qu’on adore partager en famille des petits moments de bonheur, sans jamais s’en lasser. Petit bilan d’une semaine inoubliable…

En préambule, c’est avec une immense joie réciproque que parents et microbes se sont retrouvés après deux (longues) semaines de séparation. Au menu des enfants, vacances au Pays Basque (les pauvres). Au menu des parents, vacances en amoureux, oui veinards!!! Vous savez que c’est essentiel pour moi et que ça devrait l’être pour tout le monde (voir couple: à deux c’est mieux). Une petite escapade de quelques jours à deux au ski, sous le soleil des Arcs, que rêver de mieux ? Bah franchement rien c’était génial. Et ensuite, rentrer à deux à la maison, manger (et boire) ce qu’on veut (genre pas des légumes), quand on veut, et où on veut (genre devant la télé), aller au cinéma, c’est pas le pied ça ? En tout cas ça ressemblait à une véritable cure de jouvence, et ça fait un bien fou (même si les microbes nous manquaient on n’est pas des satyres non plus) !

Donc on se retrouve, et c’est parti pour le marathon émotionnel !

Jours 1 et 2 : en scène !

A commencer par l’événement de l’année (à mes yeux), l’aboutissement d’une année de travail : les représentations de ma comédie musicale. Je vous ai déjà parlé de « mon-moment-à-moi » (voir Maman mais pas que). Ce moment où je suis moi. Pas une mère, ni une épouse, ni une collègue. Non, juste moi. Une femme qui adore chanter, danser et faire la folle avec sa troupe. Il n’en faut pas plus pour que prenne un immense plaisir à monter sur scène, surtout quand dans le public j’aperçois mon mari ou mes enfants. Au menu de cette année, années 80, fluo, perruques, paillettes et batterie électronique. Un bonheur en groupe que je je crois communicatif… Tiens, petit concours : Est-ce que vous saurez deviner ce que j’ai bien pu chanter ? (le gagnant aura toute mon admiration et c’est déjà énorme)

Jours 3 (et 4) : bon anniversaire Maximoy !

Ensuite, pas le temps de s’endormir sur ses lauriers, il était temps de prendre une grosse claque célébrer les 10 ans de mon Maximoy (voir 10 ans, c’est déjà demain). En famille d’abord, puis chez Crocodile, le restaurant le plus kids friendly que l’on ait pu tester (vous savez, celui où on mange dans un wagon ? rien que ce détail est fantastique). Pour 6,90€, les microbes ont juste kiffé le hot-dog, le bar à boissons (quoi de mieux que se servir soi-même en appuyant sur un bouton?), et surtout le buffet de desserts et sa fontaine de chocolat. Mon Maxi a même eu droit à une assiette sucrée personnalisée, on dirait qu’il était content…

Jour 4 : allez à cheval !

Jeudi de l’Ascension, ma Micro aussi est montée… mais à poney. Un rêve qu’elle nourrit depuis des mois. J’ignorais qu’on pouvait désirer à ce point quelque chose à 2 ans et demi (même pas encore), d’autant que personne n’est cavalier dans la famille. Mais elle y tenait vraiment et attendait sa leçon avec impatience. Je crois que l’adresse du centre équestre va s’ajouter tout seule dans les favoris de mon GPS, car on devrait y retourner assez souvent… Il y a un an à peine, elle hurlait à la seule vision d’un animal de tout poil. Là, pas la moindre appréhension. Mademoiselle était drôlement fière de brosser Pépito, de lâcher les mains et de finalement tenir les rênes toute seule. Bon, pour le câlin sur l’encolure on repassera au prochain coup, il ne faut pas pousser non plus.

Jour 5 : Un nouveau parc

Vendredi, alors que leurs copains retrouvaient lestement les bancs de l’école, pas de problème pour le réveil de mes microbes. Bizarrement, la perspective de passer une journée en famille à la Mer de Sable (anniversaire oblige) était nettement plus motivante qu’une interro de maths, allez comprendre… Mégamoy et moi n’avions que de vagues souvenirs de ce parc, mais restait à chacun une impression de journée extraordinaire, notamment grâce à la mythique attaque du train. Bon, le train ne se fait plus attaquer depuis (j’en parlerai prochainement dans mon test du parc), mais les spectacles en mode Far West restent impressionnants et tout le monde a pris son lot de sensations (même Micromoy du haut de ses un-tout-petit-peu-plus-de 90cm). Une journée en famille inoubliable, notamment la rivière canadienne (Cheyenne River) à 5. Quel bonheur d’entendre ma Micro, trempée, éclater de rire comme jamais après la chute vertigineuse, et en redemander (on l’a faite deux fois du coup) ! Un vrai coup de coeur collectif pour ce parc familial à taille humaine !

Jour 6 : Samedi sport

Enfin, pour clore la semaine en beauté, les microbes ont chacun eu droit à leur compétition sportive. Après-midi athlétisme pour mon Mini, et rugby pour Maxi. Bizarrement, par la première fois depuis longtemps nous n’avons eu aucun problème d’endormissement dimanche soir, pourtant veille de reprise (ou peut-être est-ce dû au nouveau-lit-de-très-grand que Maxi a découvert en rentrant de vacances)… Mais il ne faudra quand même pas s’habituer, les semaines comme celle-là ne sont pas légion. Heureusement d’ailleurs, parce que rien ne dit que ces petits bonheurs seraient autant appréciés s’ils étaient si fréquents.

 


Famille mains Pinterest

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 comments

  1. Maman BCBG dit :

    Oooh géniale ces vacances !!
    Pour la comédie musicale je serai bien en peine de deviner…. Romùéo et Juliette ?

    Et je valide le restaurant Crocodile où nous avons fêté les 4 ans de mon fils…. très bien !!

    • La première c’est impossible à trouver, je chante Eternal Flame. Pour la deuxième c’est Dirty Dancing (juste Time of my life)… Mais tu avais déjà tout ma gratitude donc c’est bon

Laisser un commentaire